mercredi 2 février 2011

Google dénonce les pratiques de Microsoft !

L'affront débutait il y a quelques mois... Il y a quelques jours, il continuait encore ! Mais aujourd'hui c'est Google, semblerait-il, qui obtient une belle victoire sur Microsoft ! En effet Amit Singhal a publié sur le blog du groupe internet un article qui met légèrement a mal la firme de Redmond !
C'est l'occasion pour moi de revenir sur toute cette histoire, rien que pour vous bien sûr !

On a tous un jour mal orthographié un mot au cours d'une recherche sur Google ! Tous comme nous sommes, nous avons tous déjà eu à faire au correcteur orthographique du moteur de recherche, le fameux : "Essayer avec cette orthographe : ..." suivit des deux résultats les plus pertinents de la recherche dûment corrigée.
Bien que l'histoire soit vieille comme le monde, les choses sérieuses commencèrent cet été, lorsque Google décida d’analyser les résultats de recherche sur la tarsorrhaphy (une lourde et rare opération des paupières). Pour se faire, les ingénieurs du géant de l'internet ont tapé sur leur moteur de recherche la requête suivante : "torsorophy". Le moteur de recherche de Google a alors proposé une version corrigée, ainsi que les deux liens les plus pertinant pour répondre à cette même version corrigée de la requête. Jusqu'ici, rien d'extraordinaire...
Et pourtant ! Deux semaines plus tard le moteur de recherche made in Microsoft (pas entièrement apparemment...) Bing, qui a l'époque ne contenait pas de correcteur orthographique, affichait lorsque que l'on taper "torsorophy" le lien du premier résultat de la requête version corrigé qu'affichait Google !

En gros, si vous tapiez "torsorophy" sur Google, ce dernier vous corrigeait le mot et vous proposait un lien vers l'article de Wikipedia relatant de la "tarsorrhaphy". En revanche, si vous tapiez "torsorophy" sur Bing, ce dernier vous renvoyait directement sur l'article de Wikipedia traitant de la "tarsorrhaphy" alors que Bing ne disposait même pas d'un correcteur orthographique !!!

Cet incident a donc mit la puce à l'oreille des ingénieurs de Google qui ont d'ailleurs remarqué dans les mois qui suivirent "que les URL des résultats de recherche Google apparaissaient plus tard dans Bing avec une fréquence accrue pour tous les types de requêtes : les requêtes populaires, les requêtes rares ou inhabituelles et les requêtes mal orthographié. Même les résultats de recherche que nous considérons comme des erreurs de nos algorithmes ont commencé à apparaître sur Bing". Google a alors décidé de faire passer un test à Microsoft et son moteur de recherche Bing, afin de vérifier (prouver ?) si ce dernier trichait réellement en copiant purement et bêtement les résultats de recherche la firme de Mountain View.

Google a crée une centaine de requête plus ou moins incohérentes et leur a associé à toute un lien vers un site qui n'avait absolument rien à voir avec la dite requête. Des requêtes qu'un utilisateur n'aurait jamais eu le besoin ni même l'idée de taper pour quelconque raison. Par exemple, pour "hiybbprqag" Google renvoyait l'internaute vers un site concernant l'opera de Los Angeles.

Google affirme que Microsoft réussit à plagier ses résultats grace à Internet Explorer (qui, rappelons le, est utilisé par près d'un internaute sur deux) ainsi qu'à la barre d'outils Bing, le tout à l'aide de leur fonction respective qui permettent d'envoyer des donnés à Microsoft :
  • La fonction Site Suggérés pour le navigateur Internet Explorer
  • Le programme d'amélioration de l’expérience utilisateur pour la barre d'outils Bing
Pour le prouver, et toujours dans la continuité du "test", 20 ingénieurs de chez Google se sont dotés d'un ordinateur avec Internet Explorer et la barre d'outils Bing installés et activés dessus. Après quoi ils ont tous commencé à taper sur Google les différentes requêtes farfelues crées pour l'occasion. Et là... Magie ! Quelques semaines plus tard Bing affichait exactement le même lien comme premier résultat que celui de Google, pour les mêmes requêtes toutes plus incompréhensibles les unes que les autres !
Le tout en image :

Cliquez sur l'image pour agrandir

Amit Singhal fini son billet en dénigrant Microsoft et son moteur de recherche, et demande à ce que cette pratique soit stoppée. Je vous ai traduit la fin du billet :
Bing ressemble de plus en plus à une version bon marché, incomplète et obsolète de Google. Chez Google, nous croyons fermement en l'innovation et nous sommes fiers de la qualité de nos outils de recherche. Des milliers de personnes se sont investis des années dans le développement de nos algorithmes de recherche, parce que nous voulons que nos utilisateurs obtiennent la bonne réponse à chaque fois qu'ils recherchent quelque chose, et ce n'est pas facile. Nous nous réjouissons qu'il y ait des concurrents à la recherche de nouveaux algorithmes (de véritables algorithmes qui reposent sur l'innovation, et non sur les résultats de recherche recyclé à partir d'un concurrent). Donc, pour tous les utilisateurs à la recherche des resultats les plus authentiques et pertinents, nous vous invitons à venir directement sur Google. Et pour ceux qui se demande ce que nous attendons de tout ça, la réponse est simple : nous souhaitons que cette pratique cesse.
La firme de Redmond n'a, forcement, pas apprécié l'affront et c'est Harry Shum (cadre chez Microsoft) qui se charge de répliquer sur le blog officiel de la société :
"Ce qu'on a vu dans l'article d'aujourd'hui est un coup monté digne d'un roman d'espionnage réalisé pour générer des aberrations dans le classement de résultats de recherches improbables. [...] Une petite partie des données transmises provient de nos utilisateurs qui ont choisi de les partager de manière anonyme quand ils naviguent sur le Net dans le but de nous aider à améliorer l'expérience de tous les utilisateurs. Pour être clair, nous apprenons de l'ensemble de nos utilisateurs."

Je vois, ça explique tout voyons ! Personnellement, j'ai connu plus convaincant... 




Vous avez remarqué une faute et/ou un quelconque problème ?
N’hésitez pas à me contacter.

4 commentaires:

  1. Great post! I wish you could follow up on this topic!

    online pharmacy

    RépondreSupprimer
  2. Very enlightening and beneficial to someone whose been out of the circuit for a long time.

    online pharmacy

    RépondreSupprimer
  3. My cousin recommended this blog and she was totally right keep up the fantastic work!

    online pharmacy

    RépondreSupprimer